Chez Formatsud, nous vous offrons la possibilité de réaliser des formations dites diplomates, c’est-à-dire que vous avez l’assurance d’avoir un diplôme reconnu par l’État à la fin de votre cursus chez nous. Nous allons ici développer la formation de Solier-Moquettiste à Marseille.

 

Où cela ?

 

La formation de Solier-Moquettiste est disponible sur notre campus à Marseille, n’hésitez pas à prendre contact via notre site internet en cas de question supplémentaire.

 

En savoir plus sur la formation 

 

Le diplôme dont vous disposerez à la fin de votre parcours est un diplôme professionnel, cette formation de niveau III est constituée de 980 heures. On peut y retrouver deux piliers principaux d’apprentissage dans le métier, à savoir :

 

  • Maitriser la pose de revêtements de sol souples de technicité courante 
  • Maitriser la pose de revêtements de sol souples et muraux de technicité spécifique 
  • Apprendre l’autonomie et l’organisation sur un chantier.

 

Fonctionnement pédagogique 

 

Le programme peut être proposé en deux différents modules nommés « Certificats de Compétences Professionnels ».

 

Le suivi pédagogique est  « continu ». Chaque stagiaire se verra remettre une « carte individuelle de progression » en début de formation. Cela permet aux stagiaires d’évaluer leurs progrès et leur compréhension, avec des entretiens techniques individuels, des questions MC, des scénarios et des exercices pratiques en cabine. 

A la fin de la formation, le stagiaire conservera un cachet et une copie signée de cette carte. Cela justifie la compétence acquise pendant le cours.

 

Le centre de formation dispose d’une salle  pour la formation théorique et d’une cabine pour la pratique. Tous les stagiaires ont leur propre cabine et en sont responsables. La formation est dispensée par des formateurs expérimentés et  des conseillers pédagogiques. Fournir les produits et outils nécessaires au processus de  formation. Fournir un soutien technique. Les stations du programme de  formation sont expliquées théoriquement et pratiquement par le formateur. Ceux-ci sont appliqués par les stagiaires dans des situations réelles.

 

Le métier en lui-même

 

Le métier de solier/moquettiste fait partie de l’agrandissement et de l’achèvement du bâtiment et est l’un des derniers accords avec certains des peintres, serruriers et charpentiers qui interviennent après le deuxième emploi sur le chantier. Les sols comprennent les moquettes, le linoléum, les sols en PVC, les sols en caoutchouc, les parquets flottants et se présentent sous une variété de formes telles que des rouleaux / feuilles, des dalles et des lames. 

Ce travail nécessite des compétences techniques et de l’expérience pour maîtriser une variété de matériaux et de produits connexes. Un grand soin doit également être apporté à la préparation du support (ragréage, chape béton, ponçage, nettoyage) qui conditionne la qualité technique et le résultat esthétique final. Métier de la décoration, le métier de la pollution demande également un certain sens esthétique.  Dans ses exercices de professionnalisation, le carreleur se réfère aux règles professionnelles contenues dans les normes de mise en œuvre (documentation technique unifiée) telles que la norme NF DTU 53.2, les spécifications techniques, les guides, les notices des produits constructeurs. Ce travail exigeant comporte également certaines limitations physiques imposées par la hauteur du sol.

 

N’hésitez pas à venir vers nous pour tout autre complément d’information, vous pouvez également retrouver toutes les informations sous la forme d’une fiche technique du métier dans la rubrique « formations diplômantes » de notre site internet, sélectionnez le métier qui vous intéresse et téléchargez la brochure !