Une maison écologique, qu’est-ce que c’est ? C’est un type de maison qui va favoriser l’utilisation de toutes les énergies renouvelables, et qui pour autant va essayer de maintenir une consommation d’énergie constante.

 

Quels sont les matériaux d’une maison écologique ?

 

Dans une maison dite écologique, on retrouve en général des matériaux comme la pierre, le bois brute, la terre ou la paille, qui sont des éléments qui n’ont pas été transformés et qui sont directement naturels. Il faut non seulement prendre en compte le type de matériel qu’on utilise lors de la construction de la maison, mais aussi prendre en compte sa provenance. Un bois qui aura été importé de l’étranger ne sera pas considéré comme un bois écologique, puisque son transport nécessitera soit du pétrole pour les bateaux, soit une grosse consommation d’énergie par avion.

 

Les types de maisons écologiques 

 

Après la distinction des matériaux, il existe différents types de construction écologique. Parmi ceci, on retrouve : la maison BBC, la maison bioclimatique, la maison passive, et enfin la maison positive.

 

La maison BBC, ou autrement dit bâtiment à basse consommation, désigne un bâtiment pour lequel la consommation énergétique nécessitée pour le chauffer et le climatiser est notoirement diminuée par rapport à des habitations standards.

 

La maison bioclimatique consiste à adapter la conception d’une habitation pour s’adapter au mieux à son environnement et profiter des ressources naturelles (soleil, eau de pluie etc), assurant ainsi un confort optimal à ses occupants en toute saison.

 

La maison passive est une notion désignant un bâtiment dont la consommation énergétique au mètre carré est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou par les calories émises par les apports internes.

 

La maison positive est une habitation qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Aussi appelé BEPOS, ce type de logement ne doit pas être confondu avec une maison passive, qui ne produit généralement pas d’énergie.

 

Le prix 

 

Au premier abord, quand on parle de maison écologique, on peut s’attendre à avoir des sommes astronomiques, ou alors à s’attendre à faire des travaux de grande envergure, qui ne seront rentables qu’au bout d’un certain temps. Nous avons fait quelques recherches, et voici les premiers prix qui en sont ressortis : comptez environ 120 000 € pour une maison low cost de 120 m² et environ 180 000 € pour une maison haut de gamme avec la même surface, 235 000 € pour une maison low cost de 200 m² et environ 360 000 € pour une maison haut de gamme avec la même surface.

 

Ainsi, on peut constater que non seulement les maisons écologiques font du bien à l’environnement, mais qu’elles sont moins coûteuse que des constructions classiques, qui utilisent des matériaux qui ne sont pas forcément renouvelables.

 

Comment faire si on ne veut pas changer son mode de vie ?

 

Sans obligatoirement changer radicalement votre habitation, vous pouvez mettre votre main à la pâte, en pratiquant des petits gestes du quotidien qui feront réduire votre empreinte carbone, et favoriser le bien-être de l’environnement.

 

Par exemple, si vous disposez d’un jardin, vous pouvez commencer à créer votre potager, et à faire vos propres récoltes. Cela permettra d’avoir un terrain de qualité, des couleurs plein le jardin, et vous pourrez être sûre de la provenance de vos aliments ! 

 

Également, gestes simples du quotidien, favorisez la douche aux bains, qui sont beaucoup plus consommateurs d’eau, et coupez l’eau entre vos shampooings et vos gels douches.