Nous allons dans cet article, nous intéresser aux fenêtres et aux différents types de vitrage. Tout d’abord, comme vous le savez, il existe du simple vitrage, du double vitrage, et depuis peu il existe également du triple vitrage. C’est de celui-ci dont nous allons parler plus en détail.

 

Un avantage de chauffage

 

Comme on peut s’en douter, qui dit triple vitrage dit triple protection de la vitre, autrement dit une isolation thermique qui sera beaucoup plus pertinente et efficace que du simple vitrage ou du double vitrage. Un double vitrage est constitué de deux plaques de verre séparées par de l’air, de l’argon ou du krypton (4/12/4 mm ou 4/16/4 mm), tandis qu’un triple vitrage est constitué de cinq lamelles… 3 plaques de verre et 2 volets gaz (souvent 4/12/4/12/4). Une ou les deux plaques de verre peuvent être recouvertes d’une fine couche d’atomes métalliques. Cela améliore encore l’isolation du verre. C’est ce qu’on appelle le « verre à couches ».

 

L’utilisation de fenêtres triple vitrage permet donc une isolation thermique plus importante et donc de garder plus longtemps la chaleur à l’intérieur d’une habitation. C’est un détail non négligeable lorsque l’on envisage une pièce exposée nord par exemple, ou qui ne voit pas beaucoup la lumière du jour.

 

Le triple vitrage: les critères de définition du prix

 

En effet, même si son utilisation paraît très attractive, le triple vitrage doit être mûrement réfléchi car il représente un coût bien plus important que du vitrage classique. La définition du prix du triple vitrage va dépendre de plusieurs critères, en voici la liste : la menuiserie, la qualité du vitrage, la taille standard ou sur-mesure réalisée, le gaz emprisonné entre les vitres et enfin le coefficient d’isolation du produit fini.

 

Ainsi, si vous cherchez à réaliser des fenêtres sur-mesure avec en plus de cela l’installation de triple vitrage, il sera évidemment plus cher que si vous prenez un triple vitrage avec une taille standard, et que vous n’ajoutez aucune option de vitrage par exemple comme l’anti-infraction ou du verre à isolation phonique. La menuiserie est aussi un critère de définition du prix, car le PVC est le matériau avec le prix le moins élevé quand il s’agit de fenêtres. Si on cherche un matériau comme le bois ou l’aluminium, qui sont les matériaux les plus chers, il est évident que le prix risque de varier à la hausse.

 

Un prix à méditer 

 

Qui dit produit exclusif, dit coût élevé. En effet, en comparaison avec le double vitrage, les prix ont tendance à évoluer de 50 % environ. Et même si la différence tend à diminuer avec le temps, il faut obligatoirement prendre en compte celle-ci. D’autant plus qu’une habitation avec une bonne isolation à la base ne nécessite pas forcément du triple vitrage, donc évitez de jeter de l’argent par les fenêtres et veillez bien à prendre en compte les différents critères d’exposition et d’isolation de vos habitations avant de songer à l’installation du triple vitrage.